Casinos suisses
Casinos
Promotions
Cliquez ici pour jouer!
Paris sportifs
Jouer à la roulette
keno

 

La roulette est apparue au XVIIe siècle en Italie. Le mathématicien français Blaise Pascal a inventé le matériel que l'on utilise encore aujourd'hui, alors qu'il étudiait le mouvement perpétuel.


Le jeu ne deviendra populaire qu'au XIXe siècle, à Monte Carlo, car avant cela le jeu était illégal et on ne jouait que clandestinement. Plus tard, le jeu traversera l'Atlantique et les américains y ajouteront une case, le double zéro (00). Ceci constitue la particularité de la roulette américaine.

La roulette se joue comme son nom l'indique, avec une roulette. Celle-ci comporte 37 ou 38 cases chiffrées, selon la version, c'est-à-dire la roulette française (aussi appelée européenne) ou la roulette américaine. Les numéros de 1 à 36 sont rouges ou noirs. Le 0 et le 00 sont verts.

Le croupier fait tourner la roulette et lance la bille dans la direction inverse. Dès que la bille ralentit, aucune mise n'est autorisée, jusqu'à ce que la bille s'arrête et qu'un nouveau tour commence.
Si la bille s'arrête sur une case qui correspond à votre mise, vous gagnez.

La table de roulette comporte de nombreuses possibilités de mise. La plupart sont évidentes, par exemple rouge ou noir, ou pair et impair. Chaque joueur a une couleur de jeton différente pour que le croupier puisse savoir à qui payer les gains.
Un joueur peut placer une mise jusqu'à ce que le croupier annonce « Rien ne va plus ».

Une fois le résultat déterminé, le croupier place un marqueur sur la case correspondante au numéro qui est sorti. S'il y a des mises sur cette case, le marqueur est placé par-dessus. Toutes les mises perdantes sont alors retirées avant que les mises gagnantes soient payées. Les mises extérieures sont payées d'abord, puis les mises intérieures. Les mises pour le prochain tour sont placées une fois que le croupier à payé toutes les mises gagnantes.

Voici le détail des gains potentiels des joueurs :

• Une mise sur un numéro (plein) remporte 35 fois la mise
• Une mise sur deux numéros (à cheval : exemple : 7-10) remporte 17 fois la mise
• Une mise sur trois numéros (transversale : exemple : 7-8-9) remporte 11 fois la mise.
• Une mise sur quatre numéros (carré : exemple : 25-26-28-29) remporte 8 fois la mise.
• Une mise sur six numéros (sixain : exemple : 13-14-15-16-17-18) remporte 5 fois la mise.
• Une mise sur douze numéros (douzaine ou colonne : exemple : colonne 1-34 ou douzaine 1-12) remporte 2 fois la mise.
• Une mise sur une chance simple (Noir-Rouge - Pair-Impair - Manque-Passe) remporte 1 fois la mise.
• Le zéro fait perdre les mises sur les douzaines et les colonnes. Les mises jouées sur les chances simples perdent soit la moitié de leur valeur (partage), sinon le tirage suivant détermine si le joueur récupère sa mise (si sa chance simple est tirée) ou si elle est perdue.
Ces gains sont notés hors récupération de la mise initiale. C'est-à-dire que par exemple, pour un numéro plein on récupère 35 fois la mise plus la mise !

Donc, si l'on met 2€ en jeu, et que l'on fait un "plein", on gagne 35 fois la mise. Ce qui revient à récupérer 70€ et ce que l'on a misé, c'est-à-dire 2€. On obtient ainsi au final 72€.

Maintenant, rendez-vous sur le site de casino en ligne de votre choix et faites vos jeux !

All rights reserved - CasinosVirtuels.ch - contactez-nous